10 habitudes zéro déchet à mettre en place

Le monde produit plus de 2 milliards de tonnes de déchets par an. Et l’on s’attend à ce que ce chiffre atteigne 3,40 milliards de tonnes d’ici 2050, ce qui représente plus du double de la croissance démographique mondiale dans le même temps. Si nous ne faisons rien pour contrer ce phénomène, notre planète cessera d’être habitable.

Avant qu’il ne soit trop tard, voici 10 des habitudes « zéro déchet » les plus efficaces que vous pouvez commencer à mettre en pratique dès aujourd’hui.

  1. Compostez vos restes

Le compostage consiste à recycler les matières organiques, comme les restes de nourriture, en engrais. C’est un processus qui se déroule naturellement avec le temps. Cependant, le compostage l’accélère en fournissant un environnement idéal pour que les organismes décomposeurs puissent se mettre au travail.

C’est aussi un excellent moyen de réduire les émissions de méthane. C’est ce qui se produit lorsque les restes de nourriture finissent dans les décharges, parce qu’ils se mélangent à d’autres matériaux comme le textile et le plastique. Une fois que vos restes sont devenus des engrais riches en nutriments, vous pouvez les utiliser pour améliorer la qualité de la terre de votre jardin.

Pour vous lancer dans le compostage, essayez le Kit de démarrage pour le compostage de Bokashi ou le bac à compost 8000 de Redmon pour les débutants.

  1. Utilisez des produits durables

Les produits durables sont excellents non seulement pour votre peau mais aussi pour l’environnement. Ils sont soumis à des processus économiques et sont composés d’ingrédients naturels. Et souvent, ils sont biodégradables, compostables, sans cruauté et réutilisables.

En optant pour des produits réutilisables, vous réduisez la quantité de déchets que nous envoyons dans les décharges. Pour commencer, vous pouvez remplacer vos produits quotidiens par leurs équivalents durables. Par exemple, les cartouches de coton biodégradables de LastObject, les savons à mains écologiques de Reuuse et les lingettes compostables d’Eco by Naty.

  1. Séchez vos vêtements sur corde

Vous séchez vos vêtements à l’essoreuse ou au sèche-linge ? Ces méthodes de séchage ne font pas qu’abîmer vos vêtements à la longue. Elles consomment également beaucoup d’électricité pour fonctionner. En fait, les séchoirs à linge gaspillent plus d’électricité que les machines à laver.

Changez cette habitude en utilisant une corde à linge à la place. C’est efficace et cela permet à vos vêtements de garder une odeur fraîche. De plus, elle est plus douce pour les vêtements que le sèche-linge.

  1. Réparez les fuites

Les fuites drainent plus d’eau que vous ne le pensez. Qu’il s’agisse d’un tuyau ou d’un robinet, tout ce qui fuit peut drainer jusqu’à 3 000 litres par an. Et c’est alarmant si l’on considère que de plus en plus d’endroits commencent à connaître des pénuries d’eau. Pour des conseils travaux, vous pouvez consulter araa-agronomie.org

Réparez donc tout ce qui fuit dans votre maison. Vous pouvez également aller plus loin en remplaçant les appareils sanitaires par des appareils à faible débit comme le robinet à tirette Pascal de Brizo et le robinet à une poignée Lindley de Moen.

  1. Apportez votre propre sac à provisions

Les boutiques et les magasins produisent beaucoup de sacs en plastique et en papier pour vos achats. Mais la majorité de ces sacs mettent des centaines d’années à se dégrader et finissent par polluer l’environnement. Ils mettent également les espèces en danger !

Pour éviter cela, pourquoi ne pas apporter votre propre sac à provisions à la place ? Vous pouvez également vous en procurer un dans des boutiques écologiques comme L.L. Bean et Eco Bags.

  1. Réduisez votre consommation de viande

Consommer beaucoup de viande est nuisible à l’environnement. L’élevage de bovins exige beaucoup de nos ressources naturelles. Il produit également beaucoup de gaz à effet de serre qui nuisent à la couche d’ozone.

Pour y remédier, réduisez votre consommation de viande et prenez l’habitude de manger plus de légumes verts. Vous n’êtes pas obligé de tout faire d’un coup. Vous pouvez tromper votre corps en réduisant progressivement la quantité habituelle de viande dans votre assiette, puis en remplaçant cette portion par des légumes. Continuez ainsi jusqu’à ce que vous vous habituiez à manger plus de légumes.

Et pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas ajouter quelques fruits ? Votre corps vous en remerciera !

  1. Supprimez les courriels

Combien d’e-mails gardez-vous dans votre boîte de réception ? Et dans votre dossier spam ? Eh bien, saviez-vous que chaque courriel produit 0,3 gramme de dioxyde de carbone ?

Vos e-mails sont stockés sur un serveur. La maintenance de ces serveurs nécessite de nombreuses ressources, telles que l’électricité et l’eau, et tout cela pour vos courriels ! Donc, si vous avez beaucoup de courriels sans importance, prenez l’habitude de les supprimer. Non seulement cela sera bénéfique pour l’environnement, mais cela libérera également votre messagerie de tout ce qui l’encombre.

  1. Donnez ce dont vous n’avez pas besoin

Garder des objets dont vous n’avez pas réellement besoin demande beaucoup d’entretien. Ils prennent de la place et nécessitent un nettoyage constant. Ils contribuent également à la production de déchets, une fois qu’il est temps de s’en débarrasser.

Si vous voulez vivre de manière durable, prenez l’habitude de donner ce dont vous n’avez pas besoin. Il y a de fortes chances que quelqu’un d’autre en ait plus besoin que vous. De plus, vous pourrez maximiser les choses dont vous avez réellement besoin (et que vous avez déjà !).

  1. N’utilisez plus de papier pour vos factures

Recevez-vous encore des factures papier chaque mois ? Ce n’est pas parce qu’elles ne sont pas en plastique qu’elles ne contribuent pas à la pollution. En effet, le papier lui-même est très nuisible à l’environnement : il faut environ 10 litres d’eau pour produire une seule feuille de papier A4 !

Évitez donc cela en prenant l’habitude de dématérialiser vos factures à chaque fois. Cela vous évitera également d’ajouter du désordre dans votre maison.

  1. Réfléchissez deux fois avant d’acheter

Une autre bonne habitude pour vous aider à être durable est de réfléchir à deux fois avant d’acheter quelque chose. Cela vous permet d’éviter les achats impulsifs et de déterminer si vous en avez vraiment besoin ou si vous en avez juste envie. Rappelez-vous : moins on achète, moins on produit de déchets.

C’est une logique simple, mais qui va loin.

Le passage au zéro déchet ne demande pas toujours beaucoup de travail, mais il faut de la constance. Comme on dit, le changement ne se fait pas du jour au lendemain. Choisissez donc une habitude, respectez-la, puis passez à la suivante. Vous finirez par adopter un mode de vie « zéro déchet ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.