Comment choisir le bon métal pour ses réalisations ?

Il y a une panoplie de métaux, chacun possédant des caractéristiques particulières. Leurs propriétés leur valent de nombreuses utilisations dans de nombreux domaines. Le choix d’un métal pour une réalisation particulière n’est pas aussi aisé. Pourtant, il est décisif pour la réussite du projet.

Pour réussir ce processus délicat, il faut connaître les propriétés de chaque métal, identifier le meilleur rapport qualité-prix et veiller à bien d’autres critères. Ici, profitez de bonnes astuces pour choisir le métal idéal pour vos réalisations !

L’usage à faire du métal

Le premier critère à prendre en compte pour choisir un métal, c’est l’utilisation à en faire. Les métaux ont différentes propriétés. Elles les prédisposent ou non à des utilisations spécifiques. Le projet ou la réalisation en vue est l’élément de base pour s’orienter vers un métal plutôt qu’un autre.

Pour un projet de construction, la solidité du fer est nécessaire pour effectuer une bonne fondation. Elle est indispensable pour avoir un bâtiment durable et de qualité. À l’adresse https://larechetterie.fr, vous découvrez un large choix de métaux avec une excellente qualité.

L’aluminium est bien plus utile pour la réalisation de portes et de portails. Ce matériau est solide et il limite les éventuelles effractions dans une propriété. De plus, il résiste à la corrosion. En outre, les métaux servent également à concevoir des objets de décoration ou du mobilier d’intérieur.

L’inox peut notamment servir à la réalisation de table à manger et de mobiliers de cuisine grâce à ses qualités alimentaires et sanitaires. Par ailleurs, l’acier et l’inox ferrique servent à créer un tableau magnétique. Elles ont un aspect de miroir dans un salon.

Il est évident que le choix d’un bon métal dépend de la réalisation à faire. Ainsi, c’est après avoir défini votre projet et conçu un plan que vous devriez vous mettre à la recherche du métal adapté.

La résistance et la densité du métal

Les métaux sont généralement assez résistants. Toutefois, ils ne possèdent ni la même résistance ni la même densité. Des calculs mathématiques et physiques peuvent être utiles pour choisir le bon métal pour une réalisation spécifique. Ces calculs visent à avoir les valeurs adéquates de la résistance et de la densité.

Pour réaliser un ouvrage avec une haute intensité et une grande densité par exemple, l’acier antidérapant est le métal le plus approprié. Avec une densité de 7,8 g/m3 et une épaisseur qui peut atteindre 20 mm, l’acier offre une parfaite résistance. Il peut servir à réaliser un ouvrage devant supporter de grandes charges. Pour un ouvrage plus ou moins léger par contre, l’aluminium peut tout à fait être le métal idéal.

Par ailleurs, en dehors des propriétés spécifiques des métaux, d’autres options peuvent permettre d’avoir une résistance optimale. Il s’agit notamment de l’alliage de métal et de la disposition de l’ouvrage (verticale ou horizontale). Ces considérations doivent alors être faites pour choisir le métal le mieux approprié pour l’une de ses réalisations.

Les dimensions

Pour avoir un ouvrage résistant et esthétique, il est indispensable de prendre en compte les dimensions des métaux. En réalité, les métaux sont conçus suivant différentes épaisseurs. Il existe de l’inox d’épaisseur 4, 6, 8 et 10 mm. De même, le fer peut avoir comme épaisseur 8, 12 ou 16 mm. Loin d’être des chiffres anodins, les épaisseurs de métaux constituent un critère de choix décisif.

Pour réaliser une poutre de charpente par exemple, le fer de 12 mm est plus approprié que celui de 8. C’est dire que plus le métal est épais, plus il est solide et résistant. Pour un projet DIY où des objets de décoration seront réalisés, les métaux les moins épais sont les plus adaptés. Ainsi, l’inox de 1 mm d’épaisseur s’utilise fréquemment pour concevoir des crédences.

De plus, il faudrait définir la longueur idéale pour le métal à utiliser en plus de son épaisseur. Cet aspect également confirme que c’est l’ouvrage à réaliser qui conditionne les caractéristiques du métal idéal. Dans une construction immobilière, ce sont des calculs spécifiques qui permettent de définir l’épaisseur et la longueur requises du métal.

La finition

Pour toute réalisation, il y a toujours un aspect esthétique. Ainsi, en plus des considérations physiques et mécaniques qui conditionnent le choix d’un bon métal, il est important de penser à la finition et à l’esthétique. Pour un mobilier d’intérieur antidérapant, l’acier, l’aluminium et l’inox sont généralement les métaux auxquels il faut penser.

Par ailleurs, pour plus de design et d’esthétique, il faut prioriser l’inox brossé. En outre, avec des travaux spécifiques, l’aluminium également peut présenter un rendu brillant. Il sublime les intérieurs.

Le prix

Le prix est toujours un élément déterminant pour effectuer un choix ou un achat. Les coûts des métaux varient de façon considérable. Au kilogramme, le zinc est plus cher que l’aluminium. Ce dernier est plus coûteux que l’acier et le fer. Vous devriez bien vous renseigner sur les prix des métaux que vous comptez adopter. Clairement, pour des questions économiques, un métal peut être substitué par un autre.

Par ailleurs, le prix des métaux peut également varier selon la qualité. De façon générale, un alliage ferreux de meilleure qualité est plus onéreux. Pour finir, le prix ne justifie pas la qualité et la convenance d’un métal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.